Après Nissan, Mitsubishi Motors décidera aujourd'hui du sort de Carlos Ghosn



[ad_1]

Car

Le constructeur Japonais Mitsubishi Motors, dernier venu dans l'Alliance Renault-Nissan, if he pronounces lundi sur le sort du président de son conseil d'administration, Carlos Ghosn, that's the jours après sa révocation de Nissan pour des malversations financières présumées.

MMC keys for the "une Réunion pour voter", the 64-man-to-puissant patron of the 64-year-old son, arresting the son of arrest in Tokyo, and the courtesy of the Graves accusations portées à son Encontre par Nissan sur la base des résultats d'une enquête internes.

The conseil to démarré à 07H30 GMT in the event of the groupe, in the presence of the sept membres, do not have the Dirigeant Exécutif Osamu Masuko and Deux responsables de Nissan, son principal actionnaire avec 34% de capital.

Plus Petit du trio avec 1,2 million de victoria Vendors par an, Mitsubishi Motors will give you the chance to buy a new car in the year 2016 at the moment of the fragility of a scandal of falsification des données.

"Inégalité"

At the issue of Réunion, Carlos Ghosn, in the evening, plus the PDG of the Alliance and the French automobile franchise, an audition in the House of Representatives of the French Government.

"Tant qu'il n'y a pas de charges tangibles", M. Ghosn in the afternoons of de fonction, at the auspices of the français de l'economie, Bruno Le Maire. The direction intérimaire est assurée par le numéro Deux, Thierry Bolloré.

Nissan, de son Côté, a trance jeudi à l'unanimité, "en fondant sur l'abondance et la natuur convaincante des preuves", selon les propos de a Porte-parole. Même les Deux anciens de Renault, Jean-Baptiste Duzan et Bernard Rey, Désormais à la retraite, ont opté pour la révocation de l'ancien homme fort de la compagnie japonaise.

Hiroto Saikawa, the Actuel patron Exécutif de Nissan, addressed a new auxiliary message at the Cours d'une Réunion in the Yokohama, at the Banlieue of Tokyo, and retransmits the sites of the groupe.

Selon une source proche de la compagnie, the a exprimé une nouvelle fois the "choc" which the key words and assurances are possible pour que l'affaire touchant Carlos Ghosn "n'affecte pas le relazioni au sein de l'Alliance" Nissan's "les opérations au jour le jour".

Mais a aussi tenu dans le même temps à souligner "the inégalité" of the structure, tant les pouvoirs are concentrating on the mains of a seul homme, here empêche toute discussion stratégique entre Renault et Nissan.

M. Saikawa said that he was in the Pays Bas Basement, and that he would have to hold an agreement with the Reunion of the Alliance, which said that the salaries and analysts were in charge of the tensions and the success of the Chez Nissan.

A Complex Montage

The principal interstate, toujours en garde à vue dans a Prison du nord de Tokyo, nie, lui, les allégations.

At the Stade, Carlos Ghosn, the enthusiast of the Parquet sur le soupçons de dissimulation de la moitié de ses revenus Chez Nissan in the documents remis par le groupe aux autorités financières japonaises entre 2011 et 2015.

Le montant concerné Porte sur 5 milliards de yens (environ 38 million d'euro) mais, d'après des médias, the aurait aussi minoré ses émoluments dans les Trois exercices comptables suivants, qui qui porterait la Somme non déclarée à 8 milliards de yens , sans compter 4 milliards découlant de plus-values ​​sur des titres financiers.

D'après des sources citées par le Quotidien économique Nikkei, M. Ghosn percevait 2 milliards de yens par an au titre de PDG de Nissan jusqu'à début 2010, une rémunération qui n'était pas rendue publique à l'époque.

At this time, he created the changel les choses, and there it is now-there where M. Ghosn aurait abaissé sa rétribution à environ 1 milliard de yens pour année les critiques, tout en reportant le paiement du milliard restant une fois Qu 'the serait retiré. All the peoples have the complicity of the bras droit Greg Kelly, actuellement en détention et qui dément également les accusations.

Selon les résultats de l'investigation Menze dans le plus grand secret par Nissan au Cours des derniers mois, le patron de l'Alliance est aussi soupçonné d'abus de biens sociaux, mais n'est officiellement pas interrogé à ce sujet pour l 'instant.

The serait ultérieurement is a nouvelle procédure d'interpellation était lancée, prolongeant ainsi sa période de détention.

[ad_2]

Source link